Excite

Assurance accident de travail : mode d'emploi !

L’assurance accident de travail concerne tous les salariés qui dépendent du régime général de l’Assurance Maladie. Tous les salariés qui sont couverts pour la maladie au titre de la CPAM, bénéficient aussi de cette assurance en cas d’accident du travail. Employés et employeurs se doivent d’accomplir un certain nombre de démarches, lorsque l’accident survient.

L’assurance accident de travail couvre l’ensemble des salariés qui dépendent du Régime général, en cas d’accident dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions professionnelles. D’autres catégories de personnes bénéficient aussi de cette assurance. Il s’agit des stagiaires, des stagiaires en formation continue, des personnes bénéficiant du RSA (Revenu de Solidarité Active) afin de les aider à se réinsérer.

Toutes les personnes qui participent à un stage de rééducation professionnelle ou de réadaptation fonctionnelle sont également couvertes par cette assurance accident de travail. Les personnes bénévoles et les détenus peuvent aussi en bénéficier. Dans le cas où la personne ne bénéficierait pas de cette assurance accident de travail, il est possible d’en souscrire une de manière volontaire, auprès de la caisse primaire. Il est important de se couvrir en cas de risques professionnels.

Un salarié se doit de faire une déclaration d’accident de travail auprès de la Caisse Primaire et envoyer un dossier en conséquence. Les volets 1 et 2 de cette déclaration d’accident sont transmis à la Caisse Primaire, tandis que le volet 3 sera conservé par le salarié. S’il y a un arrêt de travail suite à cet accident de travail, le volet 4 sera adressé à l’employeur. Ce volet porte l’intitulé : « « certificat d'arrêt de travail ».

Le respect des délais de déclaration

Pour être pris en charge et indemnisé par l'assurance accident de travail, il est important de respecter les délais de déclaration auprès de la CPAM. Il faut pouvoir justifier que l'accident est bien un accident du travail, s'expliquer sur les circonstances de l'accident et notifier s'il y a eu des témoins. La déclaration d'accident doit être faite dans les 24 heures qui suivent l'accident.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017