Excite

Les avantages de l'assurance auto forfait kilométrique

L'assurance auto forfait kilométrique s'adresse en particulier à un certain type de conducteur. Elle permet ainsi d'économiser sur le montant de la prime dans des cas bien particuliers. En contrepartie, elle nécessite de calculer le montant le plus proche possible de kilomètres parcourus dans l'année. Cette formule s'adresse aux personnes possédant deux voitures par exemple.

L'assurance auto forfait kilométrique est une option qui peut être très intéressante das certains cas. L'assurance automobile est obligatoire, mais elle représente un poste de dépense important pour le budget des ménages. Dans la conjoncture économique et financière, certains automobilistes ne peuvent plus régler leur prime et leur véhicule dans quelques cas n'est plus assuré. Ils encourent alors des risques d'amende, mais aussi des problèmes s'ils sont responsables d'un accident.

Cette formule coûte moins cher et permet ainsi de bénéficier des garanties obligatoires. L'assuré ne paye que pour les kilomètres effectués. Il suppose toutefois des engagements et des contraintes. Le montant de l'assurance est calculé par rapport au nombre de kilomètres effectués réellement. La distance parcourue et le niveau des garanties sont les deux données qui permettent d'évaluer le tarif de la prime. Elle s'adresse évidemment aux "petits rouleurs".

L'économie réalisée se situe autour de 20 à 30%, mais il ne faut pas dépasser le forfait de kilomètres qui a été défini au départ. Il est possible dans ce cas d'opter pour toutes les formules comme pour une assurance classique. Tout risque ou au tiers avec ou sans option, tout est envisageable. Il faut bien évaluer le nombre de kilomètres parcouru en une année. Si on prend un nombre trop bas, le prix du kilomètre supplémentaire étant très élevé, l'assuré payera très cher. Si le nombre est surestimé, l'assuré payera plus que nécessaire.

Les modalités exactes

Lors de la souscription d'une assurance auto forfait kilométrique, il faut choisir le nombre maximal de kilomètres. Il est généralement compris entre 4000 et 9000 kilomètres. Certaines compagnies acceptent cependant d'aller jusqu'à 12000 kilomètres. Au-delà le rapport coût/avantage ne serait plus compétitif. À la fin de l'année, l'assureur peut demander une déclaration sur l'honneur pour le nombre de kilomètres parcourus. Il peut exiger aussi un passage chez le garagiste qui effectue alors un relevé du compteur. Le dépassement de quelques dizaines de kilomètres ne fait pas l'objet d'une surprime si le conducteur est considéré comme un bon client surtout. Les gros dépassements seront facturés en moyenne à 0.30 euro du kilomètre supplémentaire. Certains contrats prévoient le remboursement des kilomètres non effectués.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017