Excite

Le point sur l'assurance habitation cambriolage avec effraction

Aussitôt que vous constatez que vous avez été victime d’un cambriolage dans votre habitation, vous devez rapidement le signaler en portant plainte au commissariat de police de votre ville ou à la brigade de gendarmerie. Ensuite, vous devez faire une déclaration auprès de votre compagnie d’assurance. Voici les étapes à suivre pour faire jouer votre assurance cambriolage avec effraction.

Ce qu’il faut faire pour être indemnisé

Pour être indemnisé le plus rapidement possible, voici ce que vous devez faire aussitôt que vous constatez qu’un cambriolage a eu lieu dans votre habitation :

Si le cambriolage a eu lieu avec effraction, appelez la police ou la gendarmerie pour faire le constat. Ce n’est qu’après le constat que vous pouvez réparer la porte ou la fenêtre fracturée.

Déposez une plainte auprès des forces de l’ordre dans les deux jours qui suivent le constat du cambriolage.

Faites une déclaration du sinistre auprès de votre assureur dans les deux jours ouvrés après la découverte du cambriolage.

Si l’enquête de la police ou de la gendarmerie aboutit, informez immédiatement votre assureur et donnez-lui les éléments nouveaux en votre possession.

Les informations à communiquer à son assureur

Après la déclaration auprès des autorités locales (commissariat de police ou brigade de gendarmerie), vous devez aviser votre assureur par lettre recommandée avec accusé de réception dans les deux jours ouvrés qui suivent en prenant soin d’y rejoindre les informations suivantes :

Le récépissé du dépôt de plainte

Le numéro du contrat d’assurance habitation cambriolage avec effraction

La date du cambriolage

Les circonstances du vol

La description des dommages commis par les cambrioleurs

L’état estimatif des objets volés.

Que couvre l’assurance cambriolage avec effraction ?

Tout d’abord, il faut préciser que la simple perte ou disparition d’un objet n’est pas couverte par votre assurance cambriolage avec effraction. De même pour les larcins commis par un membre de la famille. Les circonstances prises en compte par votre assureur sont précisées par votre contrat. Voici une liste des cas les plus courants où votre assurance peut intervenir :

Cambriolage par effraction ou escalade des locaux

Vol avec menace ou violence sur la personne

Cambriolage survenu suite à l’utilisation de fausses clés

Vol commis par un employé de l’assuré

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017