Excite

Le point sur l’assurance catastrophe naturelle

Que fait l’assurance lorsqu’une catastrophe naturelle a détruit la totalité ou une partie de vos biens ? Selon le type de couvertures choisi lors de la signature de votre contrat, il est tout à fait possible de se faire indemniser en cas de sinistre. Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier d’une assurance catastrophe naturelle ?

Le principe de la garantie contre les catastrophes naturelles ?

Une compagnie d’assurance ne propose l’indemnisation des dégâts causés par une catastrophe naturelle que si les deux conditions suivantes sont respectées : primo, vous avez contracté une garantie contre ce type de sinistre et secundo, l’état de catastrophe naturelle est décrété par un arrêté interministériel qui définit les périodes et les zones touchées par la catastrophe ainsi que la nature des dégâts occasionnés par celle-ci. Vous disposez donc de dix jours après la publication de l’arrêté de catastrophe naturel au Journal Officiel pour en aviser votre assureur.

Dans quel cas peut-on être garanti contre ce type de sinistre ?

Il faut savoir que l’assurance contre la catastrophe naturelle ne fait pas partie des garanties obligatoires. Si vous n’avez contracté qu’une assurance de base, vous ne serez pas couverts contre ce type de sinistre. En revanche, si vous avez souscrit une assurance multirisque habitation, vous êtes garantis contre les dégâts causés par les catastrophes naturelles. Vous serez donc indemnisés pour les biens garantis par ledit contrat uniquement, et ce, dans la limite des plafonds de couverture. Vous ne pourriez pas donc faire jouer votre garantie multirisque habitation si votre voiture est endommagée par exemple. Vous ne pourriez pas non plus être dédommagés des frais indirects comme les pertes de jouissance de vos biens ou l’immobilisation de votre véhicule par exemple.

Les pièces à fournir lors de la demande d’indemnisation

Lors d’une demande d’assurance catastrophe naturelle, il faudra fournir les documents suivants : une liste de tous les objets endommagés ou perdus avec leur nombre respectif, preuves d’existences des biens déclarés et des pièces justificatives permettant d’estimer leur valeur et un descriptif des dégâts constatés en précisant leur nature. N’oubliez pas de conserver les objets endommagés parce qu’ils seront examinés par l’assureur ou son expert.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017