Excite

L'assurance de prêt immobilier : pour prévenir les risques

L’assurance de prêt immobilier n’est pas forcément obligatoire lors de l’achat d’un bien. Cependant, il est possible que l’organisme prêteur exige cette assurance, qui limite les risques liés à l’invalidité ou au décès. L’emprunteur est libre de choisir l’établissement qui va l’assurer et n’est pas obligé de contracter l’assurance proposé par l’organisme prêteur.

Lors de l’achat d’un bien immobilier, il est possible que l’établissement qui accorde le prêt exige une assurance de prêt immobilier. L’assurance emprunteur permet de couvrir certains risques, à commencer par le décès, la maladie et l'invalidité, mais aussi la perte d'emploi. Cette assurance couvre l’emprunteur et l’organisme prêteur. En cas d’invalidité, l’emprunteur est assuré. Il peut donc acheté son bien immobilier en toute sérénité.

Les modalités de souscription

Pour contracter une assurance de prêt immobilier, qu’il s’agisse d’une assurance de prêt immobilier de la Macif ou d’une assurance de prêt immobilier senior, il va falloir remplir un questionnaire de santé. Ce questionnaire devra être complété en toute bonne foi. En cas de fausse déclaration, le contrat pourra être purement et simplement annulé. Aussi, avant de faire une simulation de prêt immobilier en ligne, il vaut mieux être averti sur ce type d’assurance. Lorsque le questionnaire médical est rempli, l’assurance évalue alors le risque et fait une proposition d'assurance à l’emprunteur. Le paiement de la première cotisation d’assurance commence lorsque l’offre de crédit est signée. Pour obtenir un taux d’assurance de prêt immobilier intéressant, il vaut mieux comparer les différentes assurances directement en ligne. Il n’est pas obligatoire de prendre l’assurance incluse dans l’offre de prêt immobilier.

Le cas des risques aggravés

Pour les personnes qui ont ou qui ont déjà eu un problème de santé important, il est possible d’obtenir une assurance de prêt immobilier. C’est ce que l’on appelle les « risques aggravés ». si la plupart des assurances refusent de les assurer, il faut alors passer par la convention AERAS, qui ne nécessite pas de questionnaire médical de santé. Par contre, la durée du prêt sera de 4 ans au maximum et l’emprunteur doit avoir moins de 50 ans au moment de la demande.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017