Excite

Choisir une assurance décès pour un prêt immobilier

L'assurance décès pour un prêt immobilier est une obligation, en pratique, mais elle présente aussi un intérêt réel pour les souscripteurs. Lors d'une demande de prêt immobilier, la banque propose systématiquement ce contrat, mais depuis 2010, les souscripteurs d'un crédit peuvent souscrire cette assurance auprès d'une autre compagnie, s'ils trouvent une offre plus intéressante.

Pourquoi une assurance décès invalidité ?

Si l'assurance décès pour un prêt immobilier n'est pas légalement obligatoire, il est en pratique impossible d'obtenir un crédit immobilier sans la souscrire, ce qui la rend, de fait, obligatoire.

Cette situation s'explique par le fait qu'en cas de décès ou d'invalidité définitive et permanente du souscripteur, c'est l'assurance décès invalidité qui prend en charge le remboursement du capital restant dû.

Emprunter en couple

Lorsqu'un couple emprunte pour un achat immobilier, l'assurance décès invalidité à 100 % pour les deux peut s'avérer un peu onéreuse, c'est pourquoi il est possible de la répartir sur les deux têtes, en fonction des revenus de chacun.

Par exemple, à 40 % sur celui qui a le revenu le plus faible et à 60 % pour l'autre. Ainsi, en cas de décès du conjoint, la part restant à rembourser restera équilibrée par rapport au niveau de revenus.

Rechercher l'assurance la moins chère

Puisque la loi Lagarde de 2010 oblige les établissements de crédit à accepter une autre assurance que la leur, les souscripteurs ont tout intérêt à rechercher une assurance décès invalidité au meilleur prix pour couvrir leur crédit immobilier.

Cette recherche peut être effectuée à l'aide d'un comparateur d'assurance, ou mieux encore, en faisant appel à un courtier en assurances.

L'assurance perte d'emploi, un complément utile ?

Parmi les assurances facultatives que l'on peut souscrire, en plus de l'assurance décès pour un prêt immobilier, l'assurance perte d'emploi est sans doute la plus utile. Elle est proposée aux salariés et elle prend en charge tout ou partie du remboursement des mensualités en cas de chômage. Toutefois, elle comporte de nombreuses restrictions et coûte cher, ce qui nuit à son attractivité.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017