Excite

Choisir une assurance décès sans questionnaire médical ou avec ?

Le plus souvent, pour pouvoir souscrire une assurance décès, il faut répondre à un questionnaire médical détaillé, ce que beaucoup de personnes ne souhaitent pas particulièrement. Certaines compagnies d'assurances proposent une assurance décès sans questionnaire médical, mais à quelles conditions ?

Le contrat d'assurance décès a pour but de garantir à son ou ses bénéficiaires un capital ou une rente, en cas de décès, mais aussi d'invalidité, d'incapacité de travail ou de perte d'emploi de l'assuré.

Le questionnaire médical comporte des questions sur toutes les maladies qu'a pu avoir l'assuré, sur ses antécédents familiaux, tous les traitements qu'il a pu avoir, et une quantité d'autres questions indiscrètes. Il est indispensable de ne rien cacher à l'assurance, sous peine de nullité du contrat.

Il faut savoir que la notion de "fumeur" ou "non fumeur" est très importante pour les compagnies d'assurances qui proposent ce type de contrat d'assurance décès.

Ainsi donc, si le questionnaire médical doit s'avérer négatif pour l'assuré, par exemple en cas de maladie de cœur, celui-ci préférera choisir un contrat sans questionnaire médical, mais dans ce cas, l'assurance décès sera plus chère pour moins de garanties.

Toutefois, il ne sera pas possible d'échapper au questionnaire médical si l'on souhaite des garanties supplémentaires, comme l'assurance invalidité et l'incapacité de travail. Il est même possible, si le décès survient suite à une maladie ou des problèmes de santé antérieurs à la signature du contrat, que l'assurance refuse d'honorer le contrat.

Il est important de rappeler que, dans tous les cas, une lecture attentive du contrat et une excellente compréhension des garanties et des exclusions sont indispensables avant de se décider à souscrire une assurance décès.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017