Excite

Assurance logement : et vos droits ?

Pour les locataires, l'assurance logement est obligatoire. La loi stipule que le locataire doit impérativement justifier d'une assurance logement à son bailleur au moment d’occuper la maison ou l’appartement. Le contrat d’assurance doit aussi être reconduit chaque année, faute de quoi, le bail risquerait d’être résilié à tout moment. Il faut tout de même savoir qu’aucune loi n’autorise les propriétaires d’imposer une compagnie d'assurances au locataire.

Pour les propriétaires, l’assurance habitation, dite multirisque, protège les biens mobiliers et immobiliers, et ce, quel que soit le sinistre subi. Il faut aussi savoir que l’organisme assureur peut également indemniser les préjudices causés aux voisins. Dans le cas d’une copropriété l’immeuble est assuré par le syndic. Le contrat d’assurance logement est supposé couvrir tous les dommages susceptibles d’atteindre les parties communes de l’immeuble (entrée, cage d'escalier, toiture). Il serait aussi judicieux de vérifier que l’assurance logement par le syndic couvre bien les caves et parkings. Il faut cependant garder à l’esprit que l'assurance contractée par le syndic ne prémunit pas sur les biens propres. Il faut dans ce cas veiller à contracter une assurance appartement.

Pour les locations vacances, il faut veiller à ce que le contrat habitation comporte bien une « clause d'abandon de recours » qui lève toute responsabilité du locataire en cas de sinistre. En absence de cette clause, il faudra souscrire à une assurance temporaire. Certains contrats d’assurance habitation comportent une couverture de villégiature, cette clause porte surtout sur les risques rencontrés lors des vacances. Pour connaître toutes les spécificités du contrat d’assurance location, n’hésitez pas à demander conseil aux professionnels du secteur.

Photo : woodleywonderworks flickr.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017