Excite

Assurance malus: pour qui?

Difficile de trouver un assureur quand on est un conducteur malusé ou résilié. Excès de vitesse, alcoolémie, trop d’accidents ou défaut de paiement sont des motifs qui sont pris en compte par les compagnies d’assurances. La solution, ce sont les assurances auto malus.

D’une manière générale, un conducteur, quand il prend sa première assurance, paie la cotisation sans bonus, ni malus. Chaque année sans accident, il verra sa prime d’assurance baisser de 5% et il lui faudra 13 ans pour obtenir 50%. Pour chaque accident dans lequel il aura une part de responsabilité, il devra payer 25% en plus. Dans ce cas, il suffit de plusieurs sinistres pour faire envoler les cotisations et rendre le conducteur indésirable auprès de son assureur habituel.

Qu’il s’agisse de trop d’accidents, d’excès de vitesse ou d’alcoolémie au volant, il est clair que ces situations dénotent une conduite à risque et qu’il serait judicieux d’y remédier. Cependant, beaucoup ne peuvent se passer de leur véhicule, notamment pour leur travail. Il leur faudra alors faire le tour des assureurs jusqu’à trouver celui qui acceptera de les assurer. Certains services en ligne proposent des assurances malus. Il est évident qu'aucune, malgré ce qu'ils proclament, n'est économique.

En cas de refus de plusieurs compagnies d’assurance, le conducteur malusé pourra saisir le Bureau central de la tarification (BCT) qui va fixer le montant de la prime et obliger l’assureur choisi par l’usager à fournir une garantie.

Source Photo : Team Dalog (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017