Excite

L'assurance perte d'emploi : une garantie rassurante

L'assurance perte d'emploi est une garantie qui vient s'ajouter à l'assurance invalidité et décès dans le cadre d'un prêt. Elle est le plus souvent facultative, mais les banques peuvent la demander dans certains cas. Elle permet en cas de perte d'emploi d'être pris en charge pour une partie de la mensualité de remboursement.

Ce système est rassurant dans un contexte économique difficile et dans le cadre d'un marché de l'emploi incertain. Cependant elle est très coûteuse et bien souvent imparfaite. Il faut donc rester très vigilant dans le choix de son assurance perte d'emploi. D'autant que la loi Lagarde autorise les emprunteurs à choisir leur compagnie d'assurance depuis juillet 2009.

Cette assurance prend le relai pour le remboursement d'un crédit en cas de perte d'emploi. Elle se substitue donc en partie à l'emprunteur afin que celui-ci ne perde pas son bien. La banque est gagnante aussi puisqu'elle ne perd pas d'argent. Cependant, il faut être très vigilant, car les contrats varient d'une assurance à l'autre concernant la durée et le mode d'indemnisation, le délai de carence, l'âge limite de souscription et les délais de franchise.

Tout le monde ne peut pas souscrire ce type d'assurance. Elle est réservée aux salariés en contrat à durée indéterminée. Toutes les professions libérales, les artisans, les travailleurs indépendants ne sont pas éligibles à cette garantie. Il faut posséder une certaine ancienneté dans l'entreprise en général entre 6 mois et un an. Les personnes démissionnaires en cours de licenciement ou en période d'essai sont exclues de ce dispositif. Les limites d'âge varient entre 55 et 65 ans.

D'autre part, elle fonctionne dans un cadre bien défini au contrat. Il faut vérifier la durée pendant laquelle, l'indemnisation reste valable. Il est utile de regarder le délai de carence, c'est la période souvent plusieurs mois, où l'assuré ne peut prétendre à aucune indemnisation même en cas de chômage. Il est important de savoir que cette garantie ne s'apique que durant une période limitée dans le temps, en moyenne entre 18 mois et 48 mois. De plus, le client est généralement limité aussi dans le nombre de périodes de chômage généralement, trois seulement seront prises en compte. Elle ne prend pas forcément en charge la totalité de la mensualité, globalement entre 50 et 100% selon les formules. Certaines compagnies reportent les échéances en fin de prêt ce qui allongera sa durée.

Quel tarif pour cette assurance ?

L'assurance perte d'emploi est proposée par une multitude de compagnies, c'est pourquoi les tarifs varient beaucoup. Il est calculé soit sur le montant de remboursement du prêt, soit sur le montant du capital emprunté. Dans le premier cas, son calcul est basé sur les mensualités de remboursement et représente entre 1 et 7% en moyenne de ces mensualités. Dans le deuxième cas, la somme oscille entre 0,3% et 0,7% du capital emprunté. On note une augmentation des tarifs ces dernières années en raison certainement de l'augmentation du risque avec le contexte de crise.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017