Excite

L’obligation de souscrire une assurance Schengen

L’espace Schengen regroupe l’ensemble des pays qui ont signés les accords de Schengen, dont le but est la libre circulation des personnes en son sein. Mais ce n’est pas tout ! Les contrôles aux frontières sont harmonisés et la coopération policière est renforcée.

Le nom de Schengen vient de la ville luxembourgeoise où ces accords furent signés pour la première fois le 14 juin 1985. Cinq pays sont concernés au départ : l'Allemagne, la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas. A partir de cette date, le nombre de pays signataires augmente et inclut également aujourd’hui la Suède, le Portugal, la Norvège, l’Italie, l’Islande, la Grèce, la Finlande, l’Espagne, le Danemark, l’Autriche, Malte, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Hongrie, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, et la Suisse. Il est important de noter que les pays membres de l’espace Schengen ne sont pas exclusivement des membres de l’Union européenne. Le Liechtenstein devrait d’ailleurs bientôt devenir le 26è pays membre.

Le cas du Royaume-Uni et de l’Irlande est un peu spécial car ils ne participent qu’à certaines dispositions prévues dans les accords de Schengen. Le contrôle aux frontières y est d’ailleurs toujours d’application.

Les citoyens des pays membres de l’espace Schengen ne doivent pas obtenir de visa pour circuler dans un autre état pour une durée n’excédant pas trois mois. A noter que cette exemption est également valable pour certains états membres de l’UE qui ne font pourtant pas partie de l’espace Schengen (dont notamment Chypre, la Bulgarie,etc.). Des accords existent également avec des pays tiers tels que le Canada, la Serbie, et la Croatie.

L’assurance Schengen

L’obtention d’un visa Schengen requiert plusieurs conditions. Un formulaire de demande de visa doit être envoyé à l’ambassade du pays de destination avec un passeport en court de validité, et la justification du séjour : une lettre d’invitation d’une entreprise pour un voyage d’affaires, une lettre d’invitation d’un hôte en cas de voyage privé, une justification d’un hôtel pour un voyage touristique, etc.

Une assurance assistance et rapatriement, souvent appelée « assurance Schengen » est par ailleurs obligatoire. Comme son nom l’indique, elle vise à couvrir les soins médicaux d’urgence ainsi que le rapatriement dans le pays d’origine.

La plupart des compagnies d’assurance proposent ce genre de produits. Parmi celles-ci, Axa dispose de plusieurs formules : un Schengen low cost pour l’obtention d’un visa à l’intérieur de l’espace Schengen, Schengen Europe Travel qui couvre toute l’Europe (y compris le Royaume-Uni et les autres pays européens qui ne sont pas membres de l’espace Schengen), et Axa Schengen multi-trip qui couvre une année entière (donc plusieurs voyages).

Ces dispositions sont valables pour des séjours inférieurs à 90 jours. Les séjours de plus de 3 mois sont toujours soumis à l’obtention d’un visa national ou un titre de séjour, et ne rentre pas en compte dans les accords de Schengen.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018