Excite

Faut-il souscrire une assurance pour un second conducteur ?

Tout conducteur d’un véhicule à moteur a l’obligation de souscrire une assurance auto. Cette assurance couvre le conducteur principal. Toutefois, il est possible d’inclure dans son contrat d’assurance un second conducteur. Attention, si le conducteur principal du véhicule omet de mentionner un conducteur secondaire qui se sert occasionnellement du véhicule, le souscripteur risque de ne pas être indemnisé en cas d’accident.

Le conducteur principal est la personne qui conduit régulièrement le véhicule. Toutefois, un second conducteur peut être occasionnellement autorisé à utiliser le véhicule de l’assuré, à condition qu’il soit inscrit sur le contrat d’assurance. Dans la majorité des cas, il peut s’agir du conjoint ou des enfants. Cependant, il est possible d’y faire figurer d’autres personnes de la famille tout comme des amis ou des collègues par exemple. Par ailleurs, il est permis d’assurer plus de deux conducteurs à condition que chaque personne conduisant le véhicule de l’assuré soit mentionnée au contrat.

Il faut savoir que le second conducteur n’est pas l’assuré. Seul le conducteur principal est assuré et sa responsabilité est engagée lorsqu’il prête son véhicule à la personne précisée dans le contrat d’assurance auto. Si cette dernière a commis un accident pour lequel elle est jugée responsable, l’assuré se verra attribuer un malus au même titre que si la responsabilité de ce sinistre lui incombait.

En règle générale, l’assurance second conducteur n’entre pas en compte dans l’augmentation des cotisations. Cependant, certaines compagnies d’assurance peuvent appliquer une majoration. Il est préférable de se renseigner auprès de l’assureur pour connaître les conditions d’exemption des majorations de cotisations. Si l’assuré juge que le tarif de son assurance est trop élevé, il peut toujours comparer et demander des devis gratuitement et sans obligation à d’autres compagnies.

Assurance jeune conducteur

Si le conducteur secondaire est un jeune conducteur, la compagnie d’assurance peut appliquer une augmentation du montant de l’assurance auto. En effet, l’assurance peut juger que la présence au volant d’un débutant de la conduite augmente le risque d’accidents.

Ainsi, le jeune conducteur inscrit sur le contrat de l’assuré pourra produire un justificatif à son assureur lorsqu’il sera lui-même conducteur principal, et qu’il n’a pas eu de sinistre responsable. Dans ce cas, l’assurance second conducteur n’entrera pas en ligne de compte, et le jeune assuré pourra bénéficier d’un tarif raisonnable.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017