Excite

Le point sur l’assurance ski hors piste

Les compagnies d’assurance et les services d’assistance font souvent la différence entre un secours sur piste et une intervention en dehors des pistes. Avant de signer son contrat, il vaut donc mieux éplucher les différentes garanties proposées pour savoir si l’assurance ski hors piste est comprise dans le contrat. Nos conseils.

L’assurance multirisque

Le ski dit hors piste est un pur bonheur pour les adeptes de la glisse avides de liberté et de découvertes. Pour profiter de cette activité en toute tranquillité, il est recommandé de souscrire à une assurance spéciale ski hors piste. En effet, bon nombre d’assurances ski ne couvrent pas les interventions des secours en dehors de pistes. L’idéal est d’opter pour l’assurance multirisque qui comprend généralement l’option « frais de recherche et de secours ». Cette garantie couvre les frais de recherche jusqu’à un montant fixé par l’assureur. Il est important d’accorder une attention particulière à ce plafond, car les recherches et évacuations en hélicoptère coûtent cher.

L’assurance FFS

La fédération française du ski (FFS) accorde aux titulaires d’une licence carte neige une assurance qui se décline en différentes garanties telle que la responsabilité civile seule, primo, performance et loisirs. Pour en savoir plus sur ce que ces garanties offrent, reportez-vous sur la plaquette livrée avec la licence ou sur le site Internet officiel de la FFS. Il est bon de préciser que l’assurance FFS couvre toutes les activités de ski : ski de piste, ski de randonnée, ski hors piste, free ride, etc. Les frais de secours sont également pris en charge pour toutes les garanties à partir de Primo, jusqu’à la hauteur des frais réels de l’intervention en France et un plafond de 15245 € à l’étranger.

Le délai de la déclaration du sinistre

C’est clair, une assurance ski hors piste est indispensable pour qui aime s’aventurer hors de sentiers battus. Il est inutile de préciser que la meilleure attitude reste la prudence. Mais si malgré tout, vous êtes victimes d’un accident hors des pistes, n’oubliez pas d’envoyer votre déclaration à vous assureur dans les 5 à 8 jours du sinistre. En effet, votre compagnie d’assurance pourrait refuser de vous indemniser si vous ne respectez pas ce délai.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017