Excite

Assurance vie et succession : avantages et inconvénients ?

Assurance vie et succession ont longtemps fait bon ménage, puisque l'assurance vie permettait de transmettre une grande part de son patrimoine sans avoir de droits à régler. Il est maintenant souvent plus intéressant de faire une donation anticipée, en particulier lorsque le patrimoine est important.

Toutefois, l'assurance vie représente toujours un avantage fiscal, en particulier lorsqu'on souhaite léguer une partie de son patrimoine à des parents éloignés ou à des personnes sans lien de parenté. De plus, les sommes ainsi épargnées restent à la disposition du souscripteur, en cas de nécessité.

Si l'assurance vie permet de léguer le capital à la personne désignée, sans avoir à rédiger de testament, il ne faut pas oublier que le bénéficiaire doit être clairement identifiable pour que les droits de succession ne s'appliquent pas aux sommes ainsi léguées.

Toutefois, il peut être intéressant, pour avoir plus de souplesse dans la façon dont le bénéficiaire pourra gérer les sommes ainsi reçues, de souscrire plusieurs contrats. Ainsi, si le bénéficiaire n'a pas besoin de toute la somme, il sera en mesure de renoncer à certains contrats qui reviendront de droit aux bénéficiaires de second rang, sans qu'il y ait de droits à régler.

Toutes ces raisons font que, même si l'assurance-vie a perdu un peu de son attrait par la baisse de son rendement et une fiscalité moins avantageuse, elle reste un atout important dans la gestion d'un patrimoine.

On lui reconnaît sa souplesse d'utilisation, en tant qu'outil d'épargne, et les facilités qu'elle procure pour favoriser, lors de la succession, une personne non-reconnue civilement, comme un partenaire pacsé, un concubin, un membre éloigné de la famille ou toute autre personne étrangère à la famille.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017