Excite

Cheval, comment et où l'assurer ?

Le jour de l'acquisition d'un cheval, il faut penser à contacter une société d'assurance spécialisée afin d'être couvert convenablement. Comment faire ?

Monter à cheval comporte des risques. Pour être couvert, il convient donc de souscrire une assurance cavalier adaptée à tous : licenciés d'équitation ou pas. Cette assurance couvre d'ailleurs un cavalier qui utilise son animal ou un cheval qui ne lui appartient pas.

Equitanet propose des contrats d'assurance cheval, cavalier, vans, attelage et matériel d'équitation. Elle assure également les chevaux en pension. Pour les professionnels, des contrats ont été tout spécialement conçus qu'il s'agisse de centres équestres, d'élevages et pensions pour chevaux, mais aussi pour les entraîneurs. En quelques clics sur le site equitanet.com, on peut obtenir un devis et contracter une assurance directement en ligne.

Quant à Cavalassur, souvent mentionnée par magazines spécialisés, elle propose des contrats sur mesure pour le cheval et le cavalier ainsi que le matériel. Le site cavalassur.com propose un simulateur, et un devis anonyme peut être adressé en quelques minutes, pour une assurance à l'année ou ponctuelle.

Le gros avantage proposé par Cavalassur est la carte de tiers payant pour les frais de soins vétérinaires, une solution innovante. Ses trois formules "Frais Vétérinaires" s'adaptent en fonction de l'âge du cheval, à savoir : Véto base, Véto confort concernant toutes deux les équidés âgés de 1 à 18 ans et Véto sérénité pour les chevaux de 4 à 16 ans. Un livret de suivi au nom du cheval peut être édité par Cavalassur.

En cas de licenciement du propriétaire du cheval, cavalassur prend en charge 80 % des frais de pension qu'elle reverse directement au centre équestre, pendant six mois à concurrence de 300 euros par mois.

Equitanet.com et cavalassur.com sont deux sociétés d'assurance tenues par des passionnés pour des passionnés.

Photo : EDOUARDO AMORIM (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017