Excite

Conseils pour compléter son constat d’assurance auto

Le constat d’assurance auto que l’on appelle couramment constat à l’amiable est un document remis à l’assuré par son assureur au moment de la signature du contrat. En cas d’accident, l’assuré doit y rapporter les circonstances du sinistre et le remettre à son assureur après que les parties concernées par l’accident aient signé.

Les bons réflexes en cas d’accident

Tout d’abord, sécurisez la zone en allumant les feux de détresse et en plaçant le triangle de présignalisation au moins à 3 mètres du lieu du sinistre. Vous devez mettre votre gilet rétro-réfléchissant avant de sortir de votre voiture. S’il y a des blessés, il faut alerter immédiatement les secours et la police ou la gendarmerie. Complétez le constat d’assurance auto remis par votre assureur avec un stylo à bille. Vous pouvez précompléter les parties administratives du constat (votre nom, adresse, etc.). Cela vous évitera de faire des erreurs dues au stress au moment du sinistre. Vérifiez ensuite l’identité et les papiers de l’autre automobiliste impliqué et demandez-lui de signer avec vous le document. N’oubliez pas que vous ne devez utiliser qu’un seul constat assurance auto par accident. Donc, en cas d’accident impliquant plusieurs véhicules, il vous faut remplir un constat avec le conducteur de chaque véhicule.

Les points clés de votre constat assurance auto

C’est le recto du constat qui fait office de déclaration officielle d’accident. Une fois qu’il est signé par les protagonistes, aucune modification n’est plus possible. Dans la rubrique réservée aux témoins, indiquez les coordonnées des personnes ayant assisté à l’accident. Sachez toutefois que le témoignage des passagers des véhicules concernés n’a qu’une valeur indicative. La rubrique « circonstances » est la plus importante donc soyez précis en décrivant ce que vous faisiez au moment où l’accident s’est produit et non ce que vous comptiez faire. N’hésitez pas à utiliser la rubrique « Observations » pour compléter votre description des faits.

En cas de difficulté avec l’autre conducteur

Si l’autre conducteur refuse de remplir le constat d’assurance auto ou s’enfuit, relevez le numéro d’immatriculation de son véhicule et si possible les références de la vignette d’assurance placée sur son pare-brise. Complétez seul le constat et signez. Il servira toujours. En cas de fuite, déposez une plainte auprès de la police ou de la gendarmerie.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017