Excite

Etre pupille de la nation : quels avantages?

La qualité de pupille de la nation a été créée le 27 juillet 1917, lorsque des milliers d’enfants ont perdu leurs parents pendant la guerre. Grâce à cette mesure, les jeunes orphélins bénéficient d’une protection particulière de l’État, en complément de celle exercée par leurs familles. Depuis que la guerre est finie, les choses ont évidemment évolué et de nouvelles lois ont vu le jour. Alors, qui peut être pupille de la nation de nos jours ?

Les conditions à remplir

Jusque dans les années 90, la qualité de pupille de la nation était réservée aux orphelins victimes de guerre et par extension d’actes de piraterie et de terrorisme. Cela concerne donc les enfants de moins de 21 ans qui furent touchés eux-mêmes ou dont l’un des parents ont été blessé ou tué dans une opération. Ce qui veut dire qu’il est tout à fait possible d’être pupille de la nation tout en ayant son père et sa mère en vie.

Plus tard, les victimes de situation non guerrière viennent remplir les rangs des pupilles de la nation selon l’ONACVG (Office national des anciens combattants et victimes de guerre). Cela concerne donc les enfants des policiers, des magistrats, des douaniers ou des professionnels de santé tués dans l’exercice de leur fonction.

Il faut préciser que seuls les citoyens français peuvent accéder à ce statut, après décision du tribunal de grande instance.

Les avantages liés au statut de pupille de la nation

La qualité de pupille de la nation vous ouvre droit aux aides courantes comme les allocations familiales, les bourses d’études, etc., mais aussi à des subventions accordées par l’ONACVG. Ces subventions touchent la scolarité, les dépenses de santé, la recherche d’emploi et même les vacances. Attention, elles sont versées uniquement lorsque la situation le requiert. À noter qu'en tant que pupille de la nation, vous pouvez accéder à certaines formations professionnelles gratuitement.

On est pupille de la nation jusqu’à quand ?

Une fois que le tribunal de grande instance a rendu son jugement, votre acte de naissance sera estampillé de l’inscription « adopté par la Nation ». Donc, s’il faut avoir moins de 21 ans pour être pupille de la nation, une fois que vous l'êtes, c’est pour le reste de votre vie.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017