Excite

La garantie soleil, kezako ?

En matière d'assurance, les compagnies semblaient avoir pensé à tout. Pourtant il restait un point qui n'avait pas encore été garanti : la météo des vacances !

Désormais, la garantie soleil est donc possible. Il suffit de souscrire une assurance permettant d'être indemnisé si, durant les vacances d'été, le soleil n'a pas été aussi brillant que ce à quoi l'on pouvait s'attendre. Les bulletins météo sont transmis aux compagnies d'assurance par Météo France. Ainsi, les choses sont claires.

Cette garantie mérite d'être étudiée. Qu'entend l'assureur par mauvais temps ? Le vacancier peut prétendre être indemnisé s'il n'a pas bénéficié d'au moins 3 jours de soleil sur une période de 7 jours. Pour un séjour de 14 jours, l'ensoleillement doit être d'au moins 6 jours. Mais attention ! Un jour d'ensoleillement n'est pas le même selon que l'on se place du côté du vacancier ou de l'assureur. Pour ce dernier, sur une semaine, il suffit d'avoir bénéficié pendant minimum 3 jours de deux heures consécutives de soleil, chaque jour, sans nuage, entre 10h00 et 18h00 pour ne pas être dédommagé.

Deux possibilités d'assurance beau temps sont proposées :

  • le contrat par personne : en cas de mauvais temps, le vacancier peut prétendre à une indemnisation comprise entre 100 et 400 euros

  • le contrat par séjour : selon les clauses, l'assurance couvre soit le loyer ou le prix du voyage, soit l'acompte ou le montant réglé au prorata du nombre d'occupants de la villégiature

Il est possible de souscrire à cette garantie soleil jusqu'à 7 jours avant le départ. Attention ! Les cours séjours de moins d'une semaine ne sont généralement pas concernés par ce type d'assurance.

A quand la garantie voyage en plein mois d'Août sans bouchons ?

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018