Excite

Les assurances décès en ligne: comment ça fonctionne ?

Sur de nombreux sites, il est possible désormais de souscrire à des assurances décès en ligne. Certaines assurances vous demandent de répondre à un questionnaire médical. L'assureur est libre d’imposer des contrôles ou des contraintes à un souscripteur avant signature du contrat (passer le dossier en commission médicale, demander des examens approfondis...) et de rédiger ensuite ses exclusions. Selon la compagnie d’assurance les contrôles seront donc plus ou moins poussés. Sachez aussi que vous ne pourrez généralement souscrire à une assurance décès qu'avant l'âge de 65 ans et que plus vous souscrivez jeune, moins important est l'effort de cotisation.

Vous ne pouvez résilier sans pénalités une assurance décès pendant trente jours après la souscription. Après, une interruption des paiements déclenchera une annulation du contrat sans que vous ne puissiez prétendre à des indemnités.

Qu'est ce que c'est qu'une assurance décès ?

Une  assurance décès est une assurance qui permet de couvrir le risque de décès. Le bénéficiaire est désigné par le souscripteur et percevra une rente ou un capital au décès de celui-ci. En l'absence de désignation du ou des bénéficiaires ou en cas d'ambiguïté, la somme due par l'assurance sera intégrée dans la succession du souscripteur. Mêmes effets si le bénéficiaire décède avant l'assuré, en l'absence de bénéficiaires de second rang.

A noter : il est impossible de nommer un bénéficiaire de moins de douze ans, fut-il votre propre enfant ! Entre douze et seize ans, il devra vous donner son consentement écrit afin que vous puissiez le désigner en tant que bénéficiaire. Si vous souhaitez avoir comme bénéficiaire un enfant qui n'est pas le votre, il vous faudra en plus de son accord écrit celui de ses parents ou tuteurs légaux.

Vous n'avez pas le droit non plus de désigner comme bénéficiaire quelqu'un de psychologiquement affaibli.

La souscription d'une assurance emprunt comprenant le risque de décès, d'invalidité et d'incapacité de travailler est souvent une condition posée par un organisme prêteur pour l'octroi d'un prêt immobilier. En effet, si vous deviez décéder avant la fin du remboursement de votre crédit, l'assurance prendra à sa charge le restant dû. En ce cas vous l'aurez compris, le bénéficiaire de l'assurance décès est la banque.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018