Excite

Indemnisation des assurances habitation

Si l’assurance habitation est obligatoire en France dès lors que l’on est locataire, elle est simplement recommandée lorsque l’on est propriétaire. Lorsqu’un sinistre survient, les règles d’indemnisation sont strictes.

Dans un premier temps, les risques couverts sont répartis en plusieurs catégories. Il y a d’abord les incendies, les explosions et assimilés, les dégâts des eaux, le vol, le bris de glaces et enfin les catastrophes naturelles.

En ce qui concerne le montant de l'indemnisation, la loi est très claire puisqu’elle précise que l’assuré ne doit supporter aucune perte mais ne doit faire aucun profit. En ce qui concerne l'habitation, l'assureur doit verser l’équivalent de ce qui a été détruit à sa valeur de rachat. Pour le mobilier et les objets se trouvant dans l’immeuble, c’est la même règle qui s’applique puisqu’elle doit permettre le remplacement des biens brisés ou volés par d’autres ayant les mêmes fonctionnalités ou rendant le même service.

L'assureur peut refuser d’indemniser partiellement ou totalement si l’assuré a fait une fausse déclaration sur la structure du logement ou sur les risques du voisinage. Cela peut être également le cas si un inventaire n’a pas été effectué ou si la possession ou la valeur des objets détruits n’a pu être prouvées.

Pour garantir une meilleure indemnisation, il est prudent de se préparer à tout sinistre. Il s’agira alors d’établir une liste des biens présents dans le logement et de garder toutes les factures, certificats de garantie ou des estimations de valeur.

Source Photo : Millicent Bystander (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018