Excite

Présentation d’une assurance temporaire

Avant de circuler librement, beaucoup d’automobilistes qui empruntent un véhicule temporairement doivent satisfaire aux conditions d’assurance.

La réglementation en vigueur est stricte à ce sujet. En effet, toute personne qui emprunte un véhicule sans être couvert par une assurance voiture s’expose à des sanctions pénales. La responsabilité du conducteur ainsi que celle du propriétaire sont engagées. Pour remédier à ce défaut d’assurance, sont mises en place des assurances temporaires que tout automobiliste doit contracter pendant la durée du prêt du véhicule.

Sous certaines conditions, il est facile de rouler en règle sans craindre les contrôles routiers ou de fortes pénalités en cas d’accident ou d’infraction au code de la route. Pour satisfaire à ces conditions, le conducteur qui souscrit une assurance temporaire doit être âgé au minimum de 23 ans et justifier de 2 ans de permis.

Le tarif de l’assurance est calculé en fonction de la période à assurer, des garanties choisies et du type de véhicule. Le contrat d’assurance temporaire doit être établi pour une durée de un à soixante jours. Les formalités sont simplifiées : seuls la carte grise du véhicule et le permis de conduire suffisent.

Pour le calcul de la prime d’assurance, le conducteur peut demander un devis auprès de la compagnie de son choix ou effectuer une simulation sur Internet. De plus ces comparatifs de tarifs permettent de faire jouer la concurrence : ce qui donne la possibilité de souscrire un contrat au meilleur prix avec des garanties étudiées.

Etant donné la facilité avec laquelle tout conducteur peut être assuré pour une durée limitée, il serait dommage de se rendre passible d’une sanction pénale pour non respect de la réglementation en vigueur.

Photo : Damian Morys (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017