Excite

Mieux comprendre le tarif des mutuelles

Souscrire à une mutuelle santé n'est pas obligatoire mais vivement conseillé. Le prix freine les foyers à budget serré à contracter ce type d'assurance. Quant aux mutualistes, ils ne comprennent pas toujours le tarif de leur complémentaire santé.

Le tarif des mutuelles : en fonction de l'âge et des garanties

Toutes les mutuelles fonctionnent de la même manière pour tarifer la cotisation annuelle. Le tarif est soumis au niveau de garanties souhaitées. Ainsi un ticket modérateur, soit un simple 100% sera moins cher qu'une couverture à 200% du tarif de convention de la sécurité sociale. L'âge entre en considération dans la grille de tarification. Un jeune de 20 ans cotisera automatiquement moins qu'une personne de 60 ans.

Le tarif des mutuelles : l'augmentation contractuelle

Chaque contrat d'assurance a une reconduction tacite, ainsi qu'une augmentation contractuelle. Les complémentaires santé augmentent en principe de 3,5 % par an, sauf cas contraire, et dans ce cas, cela doit être stipulé dans les conditions générales du contrat. L'augmentation annuelle est due au déremboursement de certains médicaments, des soins médicaux et à l'évolution du contrat. Une augmentation importante peut être constatée également lorsque l'on passe une tranche d'âge. A 60 ans, la cotisation sera plus élevée qu'à 59, puisque l'on passe un cap. Les tranches d'âge sont généralement 50, 55, 60, etc.

Le tarif des mutuelles : les taxes et la sécurité sociale

La mutuelle est obligatoirement liée à la sécurité sociale, puisqu'elle prend en charge la part restante à la charge de l'assuré. Elle subit donc les fluctuations et le désengagement de la sécurité sociale. Les mutuelles répercutent aussi des augmentations sur leur adhérents, du fait des taxes de l'état. L'état taxant les mutuelles, la sécu se désengageant, certaines mutuelles ont augmenté les cotisations des mutualistes de plus de 10%.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018